Comment ouvrir un magasin de fruits et légumes en 9 étapes

Comment ouvrir un magasin de fruits et légumes en 9 étapes

Ouvrir un magasin demande un peu de capital, quelques contacts mais surtout beaucoup de confiance en soi, d’énergie et de persévérance. Dans cet article, nous vous donnons quelques pistes pour ouvrir un magasin de fruits et légumes.

Étapes à suivre:
1 . Qui veut ouvrir un magasin de fruits et légumes stable doit assurer un service client de qualité. Le service étant pratiquement individualisé, embaucher une personne aimable et attentive est indispensable, pour satisfaire et fidéliser les clients.
2. Choisissez bien l’emplacement où vous ouvrirez votre magasin : cherchez une rue très fréquentée. Dans la mesure du possible, misez sur une rue piétonne pour que les clients puissent faire leurs courses tranquillement.

Quelques exemples de bons emplacements :

– Près d´une zone commerciale

– Près d´un marché municipal

– Près de petits commerces : boucheries, boulangeries etc. (le public ciblé étant généralement le même).

Cliquez ici pour devenir pisciculteur : https://v2.prom-agric.com/formation-pour-devenir-pisciculteur-professionnel/

3. Ouvrir son magasin de fruits et légumes ne requiert pas d’expérience préalable ni de formation. Cependant, il est utile de savoir comment fonctionne le secteur. Ce type de projet s´adresse à des personnes qui ont la fibre entrepreneuriale et qui désirent acquérir des connaissances sur les marchandises et le fonctionnement du secteur.

4. Sachez que les fruits et légumes que vous proposerez auront différentes étiquettes de prix et qu’une partie de ces produits se perdra, à tel point qu´il faudra parfois jeter des caisses entières. La marge brute sur le prix d’achat pour un commerce de détail de fruits et légumes peut osciller entre 30 et 40 % ; il faudra enlever les produits rejetés, ce qui représente 5 à10 % de la marchandise achetée.

5. Le secteur des fruiteries est l’un des plus grands « sous-groupes » du secteur alimentaire. Les ventes de fruits et légumes sont assez stables au fil du temps. De plus, bien que les ventes d’autres produits (les produits laitiers, les conserves, etc.) aient augmenté dans les grandes surfaces, les fruits et les légumes s´achètent principalement dans les fruiteries traditionnelles.

La plupart des consommateurs pensent que les fruits et les légumes vendus dans les petits commerces sont plus frais, contrairement aux produits proposés par les grandes surfaces. De plus, la majeure partie des achats qui se font dans ces grandes surfaces ont une périodicité de 15 jours ou un mois.

La demande en produits de fruiterie sera principalement locale, à proximité de votre emplacement. Par conséquent, vos clients types seront des familles qui résident dans le quartier ou des personnes qui transitent fréquemment par cette zone.

Digesteur de Biogaz Mobile V 1.1

6. Si vous voulez que votre magasin de fruits et légumes ait du succès, offrez toujours des produits de qualité à des prix compétitifs.

Pour obtenir une offre de qualité, il est fondamental de connaître les goûts de ses clients et de s’adapter progressivement à leurs besoins. Exemples : ajouter des produits exotiques et bios à son offre, se mettre à la vente en ligne…

Faire goûter les produits aux clients est une bonne façon de savoir quels produits plaisent le plus. Pour ce faire, vous pouvez proposer des dégustations de nouveaux produits que vous souhaitez incorporer à votre offre, ou de produits de saison.

Il est primordial de se différencier de la concurrence grâce à des services qui apportent une valeur ajoutée aux clients. Exemple : permettre à vos clients de passer leurs commandes par téléphone et de les livrer à domicile.

7. La stratégie de prix de votre magasin de fruits et légumes dépendra de votre positionnement, c’est-à-dire de la manière dont vous voulez être perçu par vos clients. Vous pouvez par exemple proposer des prix imbattables qui vous démarqueront de la concurrence, ou au contraire miser sur du « haut de gamme », et maintenir un prix plus élevé que la moyenne (du quartier), tout en communiquant sur la qualité de vos produits.

8. Les coûts à prendre en compte pour ouvrir une fruiterie sont les suivants (ceci n´est qu´un ordre d´idées) :

  • Le prix de la location ou de l´achat du local (très variable)
  • L’aménagement du local, des enseignes extérieures, les étagères, etc.
  • Une chambre frigorifique
  • Le premier achat de fruits et légumes
  • La constitution de l’ETS ou SARL
9. Pour gérer au mieux son magasin de fruits et légumes, il est possible d’avoir recours à de véritables professionnels. Par exemple, disposer des services d’un bon gestionnaire en ligne facilitera les démarches administratives, fiscales et comptables de votre affaire.
Nous pouvons
Source : Toutcomment
Cliquez ici https://v2.prom-agric.com/assistance-a-projet-agricole-industriel/ pour nous soumettre votre projet et nous vous assistons.

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Entrez Captcha ici : *

Reload Image

Style switcher RESET
Body styles
Color settings
Link color
Menu color
User color
Background pattern
Background image
Select your currency
XAF Franc Afrique centrale CFA

Cliquez sur  Télécharger l'application mobile sur Play store pour accéder à l'application de diagnostic des plantes/animaux à partir d'une image prise par un smartphone.

L'objectif est de confier le gros du diagnostic au smartphone, afin que les experts humains puissent se focaliser sur les cas difficiles et inhabituels.